Kel-iD... de sourire à tout va !

Kel-iD... de sourire à tout va !

Kel'histoires


Ode au bonheur

'Jouuur !

 

 

L'idée de faire des vidéos Youtube m'a traversé l'esprit, il y a peu de temps.

Mais étant donné que je n'ai aucunes notions de montages vidéos, que je n'ai pas de matériels non plus.
Pour le moment, ça reste en suspens.

 

 

C'est mon état d'esprit de lundi dernier.

Mais c'est un peu celui de tous les jours depuis un bon bout de temps, maintenant...

Je te laisse découvrir ce petit monologue   :)

 

 

 

 

Alors... Par où commencer...

Des fois, t'as l'impression que tout va bien. 

Que plus tu avances dans l'année et plus les jours deviennent merveilleux.

Tu te lèves le matin et tu sais que cette journée va t'apporter un petit point en plus qui va faire que cette journée va être super belle.

Tous les jours deviennent merveilleux en fait.

Ta vie devient de plus en plus belle de par les rencontres que tu fais, par les sorties, par les sourires que tu croises.

La vie est juste magnifique.

Chaque jour qui passe fait en sorte d'améliorer encore plus ce ressenti.

Même dans une journée banale, tu trouve toujours des petits trucs qui ont illuminés ta journée. 

 

 

Tu as une bonne raison de sourire chaque jour qui passe.

Même quand tu vas travailler, tu vois tes collègues, tu croise des gens,...

Tu aimes ce que tu fais, pour le moment, tu t'épanouis, même, au travail.

 

 

Il t'arrive d'avoir les larmes aux yeux tellement tu es heureux.

Des fois, c'est juste... WOW !!

Et tu n'es pas dans le mood de te dire que ce n'est que passager, qu'il faut en profiter car ça ne dure qu'un temps.

Nan, nan, nan.

Tu es heureux et bien et tu sais que tu le seras encore plus demain et les autres jours qui suivent.

Tu te donnes la capacité de pouvoir être heureux.

Ce n'est pas passager.

 

1 an que tu es sur Paris et presque un an que tu es au top pratiquement tout le temps.

Je pense que c'est la seule période de ta petite vie où tout va bien, où tu as juste envie de sourire aux gens.

T'as envie d'apprendre des autres, d'aider les autres.

Tu sors du métro, tu vois une personne galérer à monter les escaliers avec ses valises, tu lui prends, tu l'aides et tu t'en vas.

T'attends pas de remerciements. Ce n'est pas pour ça que tu fais ça. 

D'ailleurs il n'y a aucunes raisons du pourquoi tu fais ça.

Tu le fais et tu ne te poses pas de questions, c'est tout.

 

T'as juste envie de partager tes ondes positives car tu en as à revendre.

Ce n'est pas un trop plein car on en a jamais trop.

Je trouve ça juste magnifique...

 

Tu es bien.

Tu es heureux.

Tu remercie la vie et ses opportunités.

Et tu te remercie toi, car c'est grâce à toi que tout se passe comme ça.

Tu fais en sorte que ta vie soit belle.

Tu ne stagnes pas, tu ne restes pas immobile.

Tu en veux encore plus et tu en auras encore plus.

 

La vie est belle, en fait.

La vie est magnifique.

Tu es juste heureux.

Juste ça.

Enfin... Juste... Comme si on pouvait "juste" être heureux.

Ce n'est pas simple de le devenir.

Mais tu l'es.

Et vraiment... Ca fait du bien.

Tu es bien.

Et ça va durer encore longtemps.

Ce n'est pas passager.

Ca continueras et ça s'amplifieras encore et encore.

 

 

 

Je suis heureuse.

 

Photo prise en Juillet 2017
À l'aller vers Stockholm.
Une photo remplie de sérénitude


19/10/2017
0 Poster un commentaire

La rentrée

'Soiiir !

 

 

Nous sommes le 4 Septembre, le jour de la rentrée scolaire.

 

 

Quand j'étais jeune, je passais mes vacances du côté de Béziers et, une fois mes vacances terminées, je rentrais en Picardie, dans la pluie.
La rentrée, pour moi, n'étais pas vraiment joyeuse à chaque fois.
La pluie, les cours qui reprennent, les profs, la routine,...
Mais j'étais contente de retrouver mes amis, les délires.

Cette année, c'est autre chose.

J'ai grandis.

J'ai 26 ans.

Je suis sur Paris.
Je commence mon nouveau travail en CDI.
Je suis épanouie.

 

J'ai l'impression que plus je vieillis, plus je m'assume et je suis fière de moi et de tout le chemin que j'ai parcouru.

Nan la rentrée n'est pas synonyme de dépression.

C'est un nouveau départ.
Je suis bien.

Je me sens plus mature.
Les gens autour de moi sont heureux, ça me rend encore plus heureuse.

 

J'ai eu un magnifique cadeau pour la rentrée (non, je n'ai pas fait de shopping, je ne suis pas une modeuse :D

Ma cousine, celle avec qui je m'entends vraiment bien, nous avons le même âge et les mêmes délires étranges, m'a annoncée qu'elle était enceinte.

J'ai 26 ans, elle en a 26 aussi.

J'ai pleuré.

Le temps passe vite.

Je suis adulte maintenant.

J'ai pleuré de bonheur, de joie.
Je suis heureuse pour elle.

J'aurais pu la jalouser comme je pourrais jalouser ma plus petite soeur car sa situation est carrément stable.
19 ans, un appart, un chéri, un chien...
Mais nan, j'ai grandis.

 

Les gens s'épanouissent autour de moi pendant que mon bonheur ne cesse de grandir.

La vie me fait vraiment de beaux cadeaux.

Passer du temps avec ses parents et apprécier chaques petits instants.

Ne pas faire attention aux petits mots innoncents qui pourraient blesser.

Être fière de marcher dans la rue même avec des cheveux bleus.

La trentaine approche et ma rentrée n'a jamais été aussi belle et épanouissante.

 

Oui le temps passe vite, les enfants que tu as connu tout petit font leur rentrée au lycée cette année... 

Mais ce n'est pas déprimant, c'est beau.

C'est juste le cycle de la vie.

Je suis bien.

C'est la rentrée.

Et pour moi, cette année, je l'associe au mot "Paix"

 

 

 

 

J'espère que tu as passés une merveilleuse rentrée.
N'hésites pas à me la raconter en commentaire.
Je t'embrasse et te souhaites pleins de bonheur pour cette nouvelle année "scolaire".

 

<3

 

Photo prise en Août 2017 à Gröna Lund à Stockholm par Daniel.
Un vrai sourire peut faire oublier tout les mauvais moments (même si il n'y en a pas tant que ça, maintenant :D)


04/09/2017
0 Poster un commentaire

Croire en l'Amour aujourd'hui...

'Jouuur !

 

 

"Parce que toi, tu y crois encore à l'Amour aujourd'hui?"

Une question assez pertinente mais sous entendus presque pessimiste...

 

Et tu sais très bien que le pessimisme ce n'est pas mon truc.

Du coup, j'ai répondu "Oui, je crois à l'Amour!"

 

 

 

Cette impatience constante quand on sait que l'on va passer du temps avec sa moitié, bientôt.

Ce stress de préparation pour être ou du moins essayer d'être parfait à ses yeux.

Ces papillons dans le ventre quand on le/la voit.

Cette bulle magique où nous nous sentons seuls au monde, juste tous les deux à créer notre présent ensemble.

Cet instant qu'on aimerait voir ne jamais se finir.
Ce ventre noué car il est difficile de se séparer même si l'on sait que l'on se reverra très vite.

Et puis recommencer...

L'Amour on pourrait en discuter des heures.

 

 

Mais écrire encore un article sur ça alors que je suis célibataire, c'est un peu comme si je lançais un appel au secours alors que je suis bien ainsi.

 

 

Ce n'est pas vraiment sur l'amour que j'ai voulu écrire aujourd'hui mais plus sur la vision de plus en plus défaitiste de ce sujet aujourd'hui...

 

 

 Tu vois tout ces sites de rencontres?

Meetic, Adopte un mec, Badoo, Tinder, Elite rencontre, Attractive World,... Il y en a tellement...

L'amour est devenu un business et c'est bien dommage...

Société de consommation...

 

Au temps des grands-parents, tu te mariais jeune avec un homme ou une femme et tu restais ta vie entière avec cette personne.

Oui, il y avait des avantages:

-Se marier était un symbole, cela signifiait que cette personne était faite pour toi

-Quand, dans le couple, ça n'allait pas on cherchait à réparer ce qui était cassé et non pas à chercher ailleurs.

-L'un était là pour l'autre et inversement quoiqu'il arrivait...

 

Il y avait aussi des inconvénients:

-On pouvait te marier avec quelqu'un que tu n'avais pas choisi et du coup tu étais obligé de vivre avec cette personne car le divorce était mal vu

-Les femmes ou les hommes maltraités n'avaient pas d'issues de secours...

 

 

Mais, j'ai l'impression qu'aujourd'hui, les couples ne tiennent plus.

On ne cherche plus à communiquer à la moindre crise.

On a tendance à être vite tenté d'aller voir ailleurs avec tout ces sites et autres sources de tentation.

On se fait de plus en plus exigeant et quand la personne qui partage notre vie ne rentre plus dans ces critères alors on change de partenaire.

 

 

 

Mais j'aime rester positive et me dire que l'Amour n'est pas mort.

J'ai grandi dans une famille avec des parents qui sont encore ensemble aujourd'hui.

Il y a des hauts et des bas comme dans tous les couples mais ils sont encore ensemble, je les admire pour ça.

J'ai grandi avec des amis qui avaient des parents séparés.

Ce n'est pas pour autant que leurs parents ne se sont jamais aimés.

Au contraire, ils se sont juste rendus compte après quelques années qu'ils n'étaient plus faits l'un pour l'autre.

 

 

 

L'amour existe encore, il peut durer 1 an, 10 ans, toute une vie.

 Il faut simplement l'apprécier à sa juste valeur quand ce sentiment entre dans notre vie.

 

 

L'amour n'est pas mort...

J'y crois encore.

 

 

 

Et toi? 

Tu y crois à l'Amour?

 

Photo prise en Juin 2017
Le sourire est vraiment important quand tu veux maintenir la flamme...
Bah oui, qui voudrait d'une personne qui tire la tête toute la journée? :D
Garde le sourire, reste heureux <3


23/07/2017
15 Poster un commentaire

Respire tout va bien

Quand t'es dans le mood de devenir une meilleure personne...

 

 

C'est bientôt l'heure de fermer, tu sais que tu vas faire plus que l'heure normale vu l'attente qu'il y a.

Mais ce n'est pas grave, tout va bien, les gens sont encore un peu souriants même si ils patientent depuis 30min.

La directrice clôt la liste d'inscription, ouf.

Plus personne à accepter, juste les derniers qui se sont inscrits et c'est fini.

Il est 18h40, il reste environ 6 personnes, tu sais que tu vas terminer à 19h30 au lieu de 19h.

Mais tu donnes un coup de main à tes collègues, et puis ce n'est pas dérangeant comme travail.

 

1 personne, puis 2, puis 3 arrivent tu leur explique que c'est fini, qu'il faudra revenir lundi ou un autre jour.

Ils comprennent plus ou moins, râlent un peu, insistent, et partent.

 

Respirer

 

Encore d'autres personnes arrivent vers 18h55 alors que ça se termine à 19h et que ça prend 15 minutes minimum à faire ce dossier.

Tu explique, ça râle mais ça comprend à peu près.

 

Respirer

 

Et là, cette mère de famille (tous les autres gens dans la salle sont parents aussi) veut s'inscrire.

Tu réexplique une énième fois que c'est fini qu'il va falloir revenir.

Elle insiste, elle avait un mois pour le faire ce dossier...

Va falloir revenir plus tard.

Elle s'énerve.

 

Respirer

 

Elle te crache au visage ses responsabilités de "mère de famille".

Elle veut faire ce dossier et elle le fera!

Des regards haineux comme si tu l'avais blessé.

Tu explique qu'il est l'heure, elle peut revenir la semaine prochaine.

 

Respirer, garder le sourire

 

C'est inadmissible, elle avait appelé et ils lui ont dit que c'était jusqu'a 19h, il est maintenant 19h05.

Il reste encore 4 personnes.

Elle veut parler à la directrice car tu n'es pas compétente.

Dur à recevoir cet élan de méchanceté quand tu essaies de devenir une bonne personne.

 

Respirer

 

Dur à absorber

Dur de ne rien dire où de ne pas faire de sous entendus histoire qu'elle comprenne ton malaise.

Tu encaisses.

Les larmes te montent aux yeux mais tu les "ravales".

La boule dans la gorge qui ne demande qu'à sortir.

Tu prends sur toi.

Tu continues à sourire.

Non pas d'un sourire focu mais celui qui essaie de faire comprendre que tu ne peux rien y faire.

Mais que tu comprends son point de vue.

 

Respirer

 

Elle continue.

L'affaire ne s'arrêtera pas là.

Quitte à voir la directrice pour avoir gain de cause.

Elle aura ce qu'elle veut au final, et passera devant quelques personnes même.

Et te dira "Au revoir et Merci" avec un joli sourire de fierté quand elle partira.

 

Respirer

 

Oui.

L'envie de lui dire qu'elle est comme tous le monde.

Qu'il faut arrêter de penser à sa petite personne.

L'envie de lui expliquer que cela ne sert à rien de déverser sa mauvaise journée sur une personne qui n'a rien demandé.

L'envie de la remettre à sa place.

Tout ça est apparu mais a disparu aussitôt.

 

Juste ne pas la regarder.

Ne pas laisser de mauvaises ondes t'envahir.

Et laisser passer tout en restant fière.

 

Respirer

 

Fière de ne pas avoir été méchante.

Fière d'avoir gardé son calme.

Fière de sentir que tu grandis.

Fière de devenir une bonne personne qui ne laisse pas les émotions néfastes la submerger.

 

Fermer les yeux, respirer

 

Tout va mieux, ce n'était qu'un mauvais jour pour elle.

 

L'excuser car elle est sûrement fatigué.

L'excuser car elle a des enfants et question organisation, ça doit être compliqué.

L'excuser car elle avait besoin de deverser ses mauvais sentiments.

L'excuser car c'est juste un être humain avec ses émotions et ses sentiments.

Et que tout ne peut pas être contrôlé.

 

Sortir, écouter sa musique, respirer, fermer les yeux, méditer 10 minutes.

 

 

Tout va mieux

 

Photo prise fin Juin 2017 par un ami Suédois, Daniel.
L'écoute, la compréhension, le pardon, garder son calme... Dur mais faisable.


01/07/2017
2 Poster un commentaire

2ème tournage

'Jouuur !

 

 

Quelle chaleur en ce moment, tu trouves pas?

Ah les saisons ce n'est plus ce que c'était...

Tu sais à mon époque on arrivait encore à supporter la chaleur.

 

 

1 mois et 3 tournages (mais un avec des étudiants et tourné plus sur une version documentaire) :D

 

 

Cette fois-ci c'est pour un clip pour une nouvelle artiste signée chez Universal et parrainée par le chanteur Maitre Gims
Le clip ça sera "Redonnez-moi" de Syam avec OFive en collaboration.


Ce n'est pas trop le style de musique que j'écoute mais participer à ce genre de tournage dans lequel j'ai été projeté dans un futur post-apocalyptique, avec des inspirations telles que New York 1997 de John Carpenter ou X-Men de Bryan Singer... Bah j'ai adoré :)

 

Réveil 5h du mat' et couché à 00h30 mais entre temps beaucoup de belles rencontres, une bonne ambiance, des gens attentionnés. 

J'ai joué une personne du peuple obligé de regarder les gens se battre dans une arène devant le "dictateur" pour gagner de la nourriture.

J'étais en haillons et bien couvertes de "crasses" joliment fait par des costumières et des maquilleurs.

 

Voici un aperçu de l'envers du décor:

 

 

 

Les 3 cascadeurs: Will, Damien et Zénon

 

 

Ma superbe tenue de Gavroche :D

 

 

Là, en mode sale et mal habillée, prête pour le tournage

 

 

La petite équipe avec (de haut en bas et de gauche à droite): Will (cascadeur), Agui (réalisateur), Zénon (cascadeur), Je ne me rappelle plus de son nom :/ (figurant), Manu (acteur), Chris (dictateur-acteur), Damien (cascadeur), MOI :D (figurante), France (figurante) et Patience (figurante)

 


22/06/2017
0 Poster un commentaire